sick with asthma

L’Asthme : Traitement

L’asthme est une maladie bien répandue dans le monde et cette difficulté à respirer est l’anxiété de milliers de personnes souffrant d’asthme. Pendant une crise d’asthme, le thorax se retrouve bloqué et l’air est coincé dans la poitrine à cause de la contraction des bronches, cela veut dire que l’asthmatique en crise a des voies aériennes réduites et le passage de l’air dans ces bronches devient plus difficile et un excès de mucus s’installe causant ainsi la toux qui cherche à l’évacuer.

Après cette crise certaines cellules sanguines interviennent pour lutter contre l’agression subie par les bronches mais leur intervention élimine à la fois tout agent agressif mais favorise aussi la survenue d’autres crises. C’est la raison pour laquelle l’asthme doit être bien suivi et traité pour éviter la survenue répétitive des crises et pour ne pas passer au stade de chronicité.

Les crises d’asthme manifestent des symptômes et des fréquences multiples et on peut même dire qu’il existe autant de formes d’asthme que d’asthmatiques. La manifestation de l’asthme est généralement sous forme d’essoufflement, expiration difficile, sifflement, douleurs thoraciques… ces symptômes sont généralement accompagnés d’une toux signalant la fin de la crise pour évacuer les sécrétions. Toutefois, l’asthme peut avoir une autre forme moins générique où le malade manifeste une difficulté respiratoire plus ou moins permanente à part les crises.

Formes et Déclencheurs d’Asthme :

L’asthme peut être déclenché par plusieurs facteurs qui lui donnent différentes formes :

  1. Les facteurs allergiques comme l’humidité, moisissure, pollen, acariens, poussière… qui sont généralement difficiles à préciser et l’agent responsable est souvent difficile à distinguer parmi ces facteurs.

  2. L’effort physique (certains efforts peuvent déclencher une crise d’asthme)

  3. La prise de certains médicaments comme l’Aspirine (chez certaines personnes)

  4. Certaines personnes ont une intolérance aux sulfites et cela aggrave leurs crises d’asthme.

  5. Asthme Cardiaque (souvent chez les personnes souffrantes d’insuffisance cardiaque)

  6. Facteurs hormonaux (chez certaines femmes souvent pendant la ménopause)

  7. Le tabagisme (favorise la survenue de l’asthme)

  8. Le stress (déclenche les crises d’asthme et d’autres problèmes cérébraux)

  9. Asthme des personnes âgées (une forme plus rare mais grave)

Traitement de l’Asthme :

Généralement la contraction des muscles des bronches rend la respiration difficiles pendant les crises c’est la raison pour laquelle il est toujours recommandé d’administrer les traitements par voie inhalée ou orale pour agir plus rapidement en tant que bronchodilatateurs dans cette situation d’urgence, et de suivre un traitement de base pour traiter le problème inflammatoire des bronches en dehors des crises.

Il existe deux types de traitement d’asthme :

  1. Les antiasthmatiques ou bronchodilatateurs qui agissent en état d’urgence pour relâcher les muscles et faciliter le passage de l’air dans les bronches et soulager l’essoufflement. C’est alors un traitement de crise d’asthme.

  2. Le traitement de fond qui consiste à la prise quotidienne de corticoïdes et autres traitements d’asthme pour traiter ou soulager l’inflammation au niveau des bronches et éviter les crises d’asthme.

Ces médicaments peuvent être accompagnés par une certaine hygiène de vie :

  1. Bien suivre son asthme au jour le jour pour mieux contrôler la maladie et éviter des crises plus sévères.

  2. Un traitement de fond doit être fait régulièrement pour protéger le fonctionnement respiratoire au fil du temps.

  3. Garder une bonne qualité de vie et ne pas succomber à un ralentissement du rythme quotidien.

  4. Suivre au débitmètre l’évolution de la maladie (cela indique si le traitement d’asthme est efficace et prévient la survenue des crises)

  5. Pratiquer du sport (contrairement aux idées reçues qui déconseille le sport aux asthmatiques). Le sport est très bénéfique quand il est pratiqué dans un endroit ni froid ni sec et avec une bonne gestion de son effort par rapport à sa respiration pour éviter les crises. Sauf la plongée sous-marine est déconseillée pour la simple raison qu’en cas de crise le malade ne pourrait pas se faire inhaler de médicament.

Voir aussi :

MediPedia, l'encyclopédie des maladies

Frederik Deburghgraeve, 36 ans

L'asthme a fait mon bonheur

L’asthme a fait mon bonheur

Malgré ou « grâce » à son asthme d’effort, Frederik Deburghgraeve a décroché l’or au 100 mètres brasse lors des Jeux Olympiques de 1996…

La suite ici…