Herpes_labialis

Le bouton de fièvre

Qu’est ce qu’un bouton de fièvre ?

Source : http://santecheznous.com/

Description

Les boutons de fièvre, également connus sous le nom de feu sauvage, sont causés par un virus. Ils apparaissent, en général, sur les lèvres.

Ils sont fortement contagieux mais non dangereux. Environ 60 % de la population a souffert de boutons de fièvre à un moment donné de la vie.

Causes

Le virus à l’origine des boutons de fièvre est l’herpès simplex type I, un cousin de l’herpès simplex type II, à l’origine de la maladie génitale bien connue. Près de 80 % de la population en Amérique du Nord est porteuse du virus de l’herpès type I dormant (inactif) qui vit sous la peau en permanence, mais le système immunitaire du corps est en principe capable de le maintenir en inactivité.

Toutefois, lorsqu’une personne infectée est exposée à un « facteur déclencheur », ou si son système immunitaire est déficient, le virus se multiplie rapidement, en général sur les lèvres. Ce phénomène se traduit par des vésicules ou cloques caractéristiques.

Les facteurs déclencheurs spécifiques comprennent :

  • le plein soleil ou un coup de soleil
  • une fièvre, due à une grippe intestinale ou à une autre infection
  • une tension mentale ou physique
  • une irritation physique des lèvres (par exemple, à la suite d’une visite chez le dentiste)
  • les menstruations
  • un temps froid

Vous pouvez contracter le virus si vous entrez en contact direct avec le bouton de fièvre ou avec le liquide qu’il contient, porteur d’un grand nombre de virus. Pour ce faire, il suffit simplement de serrer la main d’une personne qui a touché ces vésicules. Une fois que les vésicules ne sont plus douloureuses ou qu’elles forment une croûte, la personne n’est plus contagieuse.

Symptômes et Complications

Les personnes atteintes de boutons de fièvre ressentiront une sensation inhabituelle autour des lèvres, dans les 24 heures précédant l’apparition des vésicules, se traduisant par des chatouillements, des brûlures, une douleur ou un engourdissement.

Il s’agit alors d’un prodrome ou signe précurseur de l’apparition de boutons de fièvre en ce point. Des rougeurs apparaissent d’abord sur la peau, avant de former des vésicules. Ces dernières laissent échapper un liquide clair pendant quelques jours, qui va sécher pour former une croûte jaune. Le phénomène s’accompagne en général d’un peu de douleur pendant les premiers jours après l’apparition du bouton de fièvre, mais elle disparaît le plus souvent une fois que la croûte s’est formée.

La guérison complète prend 10 à 14 jours.

Cette affection provoque typiquement un amalgame de lésions ou vésicules, en un point situé autour des lèvres. D’autres parties que les lèvres peuvent également être touchées, comme la cavité buccale, les yeux et les organes génitaux. Les lésions peuvent infecter ces autres parties de votre organisme, notamment si vous les touchez avant de vous toucher ailleurs. Les boutons de fièvre localisés dans la bouche peuvent causer des problèmes notamment lorsque vous voulez parler ou manger.

Si le virus contamine l’œil, il peut endommager sa surface. Il peut également, mais beaucoup plus rarement, contaminer le cerveau et provoquer une méningite virale.

L’Herpès simplex type I ne disparaît jamais tout à fait, si bien que les boutons de fièvre peuvent réapparaître plus tard, s’ils sont sollicités de nouveau. La plupart des boutons de fièvre ne laissent pas de cicatrice. Cependant, si une vésicule ouverte venait à s’infecter avec des bactéries, il est probable qu’il en résulte une cicatrice. Les sujets dont le système immunitaire est déficient ont tendance à contracter davantage de boutons de fièvre et à en guérir moins rapidement.

Diagnostic

Les boutons de fièvre présentent des symptômes clairs et évidents, si bien qu’il n’est pas nécessaire de procéder à des tests divers et variés. Dans tous les cas, il est rare qu’il soit nécessaire de consulter un médecin.

Toutefois, mieux vaut aller voir un médecin si vous constatez la moindre rougeur ou douleur dans l’œil, toute fièvre supérieure à 100° F (38° C) ou si un liquide blanc-jaunâtre épais s’écoule des vésicules. Il pourrait s’agir d’une invasion bactérienne dans la blessure. Votre médecin peut vérifier la nature du liquide s’écoulant des vésicules pour déterminer la présence de bactéries.

Traitement et Prévention

Il n’existe pas de remède connu pour les boutons de fièvre. La plupart des gens n’ont pas besoin de traitement, étant donné que cette affection disparaît naturellement, mais un traitement médical peut s’avérer utile. Il existe plusieurs remèdes contre les boutons de fièvre, qui sont disponibles en vente libre. Ces produits consistent en général en liquides, pommades, gels ou baumes. Ils peuvent contenir des agents hydratants pour les lèvres, ainsi que des agents protecteurs ou anesthésiants, destinés à diminuer la douleur due aux boutons de fièvre. Bien que ces produits permettent d’atténuer certains symptômes, ils ne permettent pas une guérison plus rapide du bouton de fièvre. Certains médicaments délivrés sur ordonnance permettent de soigner les boutons de fièvre :

  • Aciclovir (ZoviraxMD), un médicament anti-viral, qui peut être appliqué sous forme de pommade sur le bouton de fièvre, quatre à cinq fois par jour. Cependant, cette pommade ne permettra pas une guérison plus rapide du bouton de fièvre.
  • Des comprimés d’aciclovir peuvent être pris par voie orale pour prévenir l’apparition d’un bouton de fièvre. Ils peuvent s’avérer bénéfiques s’ils sont pris dans l’heure qui suit la première apparition des symptômes, notamment lorsque l’on connaît les facteurs déclencheurs (par exemple, le plein soleil). Dans ce cas uniquement, l’aciclovir peut diminuer la durée de guérison du bouton de fièvre, d’un ou deux jours.
  • L’acétaminophène (TylenolMD) suffit, en général, à soulager toute douleur associée à des boutons de fièvre. Des liquides froids ou des glaçons appliqués sur la lésion permettent également de diminuer la douleur.

Si possible, essayez de limiter votre exposition aux facteurs déclenchants décrits dans les « Causes ». Par exemple, si le plein soleil tend à provoquer chez vous des boutons de fièvre, portez un écran total sur vos lèvres et évitez les lits de bronzage.

Pour les personnes qui sont souvent atteintes de boutons de fièvre importants ou dont le système immunitaire est déficient, un traitement médicamenteux oral peut être recommandé en traitement de fond afin d’éradiquer le virus.

Pour éviter d’être contaminé par le virus des boutons de fièvre, il est essentiel d’éviter tout contact avec ceux qui en sont porteurs. Ne touchez jamais les lésions actives sur d’autres personnes (par des baisers ou des relations sexuelles bucco-génitales).

Lorsque les boutons de fièvre sont actifs, lavez-vous les mains aussi fréquemment que possible afin d’éviter de contaminer les autres avec le virus. Tâchez de ne pas vous approcher des nouveau-nés ou des personnes dont le système immunitaire est déficient, plus vulnérables à des boutons de fièvre avancés.