Approches complémentaires sur l’acné

Source : http://www.passeportsante.net

Efficacité possible Zinc. Le zinc est présent partout dans l’organisme, y compris dans la peau. Dans certaines études, mais pas toutes, les chercheurs ont constaté que les personnes atteintes d’acné avaient des taux de zinc plus bas que la normale. Certains essais ont donné des résultats concluants dans le cas des sujets ayant pris du zinc sous forme de suppléments1. Cependant, le dosage était souvent très élevé et potentiellement toxique. Dans deux essais cliniques, on a utilisé avec succès un dosage plus sûr, de 30 mg de zinc élémentaire par jour2,3.
Dosage

Prendre 30 mg de zinc élémentaire par jour sous forme de gluconate.

Efficacité incertaine Huile essentielle de melaleuca (Melaleuca alternifolia). L’huile essentielle de melaleuca  a un effet antibactérien in vitro. Deux essais cliniques menés auprès de personnes souffrant d’acné légère ou modérée ont confirmé cet effet. Ainsi, un gel contenant 5 % d’huile essentielle de melaleuca a eu une efficacité comparable à celle d’une lotion renfermant 5 % de peroxyde de benzoyle, tout en provoquant moins d’effets indésirables4. En outre, un essai plus récent, d’une durée de six semaines, a indiqué qu’un gel similaire était plus efficace qu’un placebo5.

Efficacité incertaine Vitamine B3. Une étude comparative a montré qu’un gel contenant 4 % de vitamine B3 (nicotinamide) appliqué deux fois par jour pendant deux mois était aussi efficace qu’un gel renfermant 1 % de clindamycine, un antibiotique couramment utilisé pour traiter l’acné6.

Usage reconnu Avoine (paille) (Avena sativa). Des bains à l’avoine (psn) sont approuvées dans le traitement des maladies de peau causées par une activité excessive des glandes sébacées7. Ces bains pourraient être utiles en cas d’acné au dos, à la poitrine ou aux avant-bras. On utilise la paille, c’est-à-dire les parties aériennes séchées de la plante.
Dosage

Préparer une infusion de 100 g de paille d’avoine dans 1 litre d’eau bouillante et verser dans l’eau du bain.

Usage reconnu Levure de bière. La levure de bière est un champignon microscopique de type Saccharomyces. Les suppléments contiennent naturellement de grandes quantités de vitamines B.
Dosage

Prendre 2 g trois fois par jour.

Usage traditionnel Bardane. Se fondant sur un usage traditionnel, plusieurs auteurs recommandent l’usage de plantes dépuratives pour soigner l’acné. Ces plantes, généralement amères, stimulent le foie et favorisent l’élimination des toxines et des déchets par l’organisme. Les effets dépuratifs de la bardane sont bien connus.
Dosage

Prendre de 1 g à 2 g de poudre de racine séchée, en capsule, trois fois par jour. On peut aussi faire bouillir à petit feu de 1 g à 2 g de poudre séchée par 250 ml d’eau. Boire une tasse trois fois par jour et appliquer sous forme de compresses sur les parties atteintes.

Approches à considérer Pharmacopée chinoise. Le Dr Andrew Weil recommande de consulter un praticien de Médecine traditionnelle chinoise, car il existe plusieurs remèdes traditionnels à base de plantes. Ils se présentent sous forme de préparations à appliquer sur la peau ou à prendre par la bouche9. L’un d’eux, le Fang Feng Tong Shen, est inclus dans la section Pharmacopée chinoise (voir la section des LIENS RSS, dans la colonne de droite).

Approches à considérer Approche alimentaire. Le rôle de l’alimentation dans l’apparition de l’acné est très controversé10. Un naturopathe ou un nutritionniste proposent parfois une approche individualisée dans le but d’améliorer l’alimentation. Ils peuvent, par exemple, recommander de réduire la consommation des aliments riches en iode, en gras ou en gras trans, qui sont souvent des aliments de type fast-food. Parallèlement, ils peuvent proposer de manger plus d’aliments riches en oméga-3 (poissons gras, graines de lin, noix, etc.), qui sont des gras qui peuvent réduire l’inflammation.

Depuis quelques années, des chercheurs ont commencé à établir un lien entre une alimentation riche en produits raffinés et l’acné11,12. Les produits raffinés ont un index glycémique élevé, c’est-à-dire qu’ils font augmenter rapidement le taux de sucre dans le sang, ce qui accroît la production d’insuline. Ce taux élevé d’insuline entraînerait une cascade de réactions contribuant à l’apparition de l’acné : plus d’insuline = plus d’hormones androgènes = plus de sébum13.Un essai de 12 semaines a permis de constater que la consommation d’aliments à faible index glycémique réduit les symptômes d’acné par rapport à un menu composé d’aliments à index glycémique élevé14. Ces données préliminaires restent, cependant, à confirmer.

Sites d’intérêt

Canada

Santé Canada
Description de la maladie et renseignements sur les effets indésirables des traitements.
www.hc-sc.gc.ca

Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail
Renseignements sur l’acné causée par une exposition professionnelle à des produits chimiques.
www.cchst.ca/reponsessst

États-Unis

AcneNet (en anglais)
Site de l’American Academy of Dermatology à l’intention des personnes touchées par l’acné. On y trouve une foule de renseignements et de conseils.
www.skincarephysicians.com

MedlinePlus (en anglais)
Document audiovisuel éducatif donnant des informations détaillées et illustrées sur l’acné. Produit par The Patient Education Institute, Inc.
www.nlm.nih.gov


Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est possible qu’un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Bibliographie

Acné : ne mangez pas n’importe quoi!, Doctissimo. [Consulté le 14 mars 2008] www.doctissimo.fr
American Academy of Dermatology. Plublic Center- Acne. AAD. [Consulté le 14 mars 2008] www.aad.org
Ask DrWeil, Polaris Health (Ed). Acne Treatments and Skin Care, DrWeil.com. [Consulté le 14 mars 2008]. www.drweil.com
Ask DrWeil, Polaris Health (Ed). Aggravated by Adult Acne?, DrWeil.com. [Consulté le 14 mars 2008]. www.drweil.com
Ask DrWeil, Polaris Health (Ed). Removing Acne Scars [Consulté le 14 mars 2008] www.drweil.com
Association médicale du Canada (Ed). Grand public, Maladies – Acné, Amc.ca. [Consulté le 14 mars 2008]. www.cma.ca
Blumenthal M, Goldberg A, Brinckmann J (Ed). Expanded Commission E Monographs, American Botanical Council, publié en collaboration avec Integrative Medicine Communications, États-Unis, 2000.
Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail. Qu’est-ce que l’acné professionnelle? [Consulté le 14 mars 2008] www.cchst.ca
Centre Duke de médecine intégrée (Duke University Health System). Encyclopédie pratique de nouvelle médecine occidentale et alternative, Robert Laffont, France, 2007.
Collège des médecins de famille du Canada. Programmes, Éducation des patients – Acné à l’adolescence – Pour mieux la contrôler. Le Collège des médecins de famille du Canada. [Consulté le 14 mars 2008]. www.cfpc.ca
Fiche de renseignements sur Diane®35 destinée aux patientes, Assocation canadienne de dermatologie. www.dermatology.ca [Consulté le 14 mars 2008]
Mayo Foundation for Medical Education and Research (Ed). Diseases & Conditions – Acne, MayoClinic.com. [Consulté le 14 mars 2008]. www.mayoclinic.com
National Library of Medicine (Ed). PubMed, NCBI. [Consulté 14 mars 2008]. www.ncbi.nlm.nih.gov
Pizzorno JE Jr, Murray Michael T (Ed). Textbook of Natural Medicine, Churchill Livingstone, États-Unis, 2006.
Société Française de Dermatologie. Site grand public. Consulté 14 mars 2008]. www.sfdermato.com
The Natural Pharmacist (Ed). Natural Products Encyclopedia, Conditions – Acne, ConsumerLab.com. [Consulté le 14 mars 2008]. www.consumerlab.com
Therapeutic Research Faculty (Ed). Tea Tree Oil, Zinc,, Natural Medicines Comprehensive Database. [Consulté le 14 mars 2008]. www.naturaldatabase.com
Woodward I. Adolescent acne: A Stepwise Approach do Management, Medscape, WebMD [Consulté le 14 mars 2008] www.medscape.com

Notes

1. Stéphan F, Revuz J.[Zinc salts in dermatology] Ann Dermatol Venereol. 2004 May;131(5):455-60. Review. French.
2. Meynadier J. Efficacy and safety study of two zinc gluconate regimens in the treatment of inflammatory acne.Eur J Dermatol 2000 Jun;10(4):269-73.
3. Dreno B, Moyse D, et al. Multicenter randomized comparative double-blind controlled clinical trial of the safety and efficacy of zinc gluconate versus minocycline hydrochloride in the treatment of inflammatory acne vulgaris.Dermatology 2001;203(2):135-40.
4. Bassett IB, Pannowitz DL, Barnetson RS. A comparative study of tea-tree oil versus benzoyl peroxide in the treatment of acne. Med J Aust. 1990 Oct 15;153(8):455-8.
5. Enshaieh S, Jooya A, et al. The efficacy of 5% topical tea tree oil gel in mild to moderate acne vulgaris: a randomized, double-blind placebo-controlled study. Indian J Dermatol Venereol Leprol. 2007 Jan-Feb;73(1):22-5. Texte intégral : http://www.ijdvl.com
6. Shalita AR, Smith JR, et al. Topical nicotinamide compared with clindamycin gel in the treatment of inflammatory acne vulgaris.Internat J Dermatol, 34:434-37, 1995.
7. Blumenthal M, Goldberg A, Brinckmann J (Ed). Expanded Commission E Monographs, American Botanical Council, publié en collaboration avec Integrative Medicine Communications, États-Unis, 2000, page 281.
8. Blumenthal M, Goldberg A, Brinckmann J (Ed). Expanded Commission E Monographs, American Botanical Council, publié en collaboration avec Integrative Medicine Communications, États-Unis, 2000, page 425.
9. Ask DrWeil, Polaris Health (Ed). Aggravated by Adult Acne?, DrWeil.com. [Consulté le 14 mars 2008]. www.drweil.com
10. Magin P, Pond D, et al. A systematic review of the evidence for myths and misconceptions in acne management: diet, face-washing and sunlight. Fam Pract. 2005 Feb;22(1):62-70. Review. Texte intégral : http://fampra.oxfordjournals.org
11. Cordain L, Lindeberg S, et al. Acne vulgaris: a disease of Western civilization. Arch Dermatol. 2002 Dec;138(12):1584-90.
12. Cordain L. Implications for the role of diet in acne. Semin Cutan Med Surg. 2005 Jun;24(2):84-91. Review.
13. Acné : ne mangez pas n’importe quoi!, Doctissimo. [Consulté le 14 mars 2008] www.doctissimo.fr
14. Smith RN, Mann NJ, et al. A low-glycemic-load diet improves symptoms in acne vulgaris patients: a randomized controlled trial. Am J Clin Nutr. 2007 Jul;86(1):107-15.
Rendez-vous sur Hellocoton !