acnee-juvenila1

À propos de l’acné

 

Source : http://www.passeportsante.net

 

L’acné est une maladie de peau caractérisée par l’éruption de boutons superficiels ou par l’apparition de lésions plus profondes : points noirs, comédons, kystes, nodules, etc. Les boutons et les lésions se concentrent là où les glandes sébacées sont le plus nombreuses : visage, cou, poitrine, haut du dos, épaules et avant-bras. Ces glandes produisent du sébum, une substance grasse qui empêche le dessèchement de la peau et des cheveux.

En cas d’acné, les hormones androgènes (testostérone et DHEA) stimulent la production de sébum par les glandes sébacées et la prolifération de kératine dans les follicules pileux. Cet excès de sébum et de kératine bouche les follicules pileux et entraîne la prolifération de la bactérie Propionibacterium acnes qui cause de la rougeur, un signe d’inflammation. La forme d’acné la plus fréquente est appelée acné vulgaire, dans le sens de « commune ».

Symptômes de l’acné

  • Des comédons ouverts ou points noirs : une tête noire apparaît parce que le mélange sébum et cellules de peau change de couleur au contact de l’air.
  • Des comédons fermés : se présentent sous la forme de boutons blancs. Ils sont causés par la dilatation de follicules pileux en raison de l’excès de sébum.
  • Des papules : il s’agit de boutons rouges. La rougeur indique une inflammation. Ils peuvent être sensibles au toucher.
  • Des pustules : il s’agit de lésions contenant du pus causé par l’accumulation de bactéries. Elles peuvent être rouges à leur base et sensibles au toucher.
  • Des nodules : ces lésions sont plus grosses, plus profondes et plus douloureuses au toucher que les pustules. Elles sont dures au toucher.
  • Des kystes : douloureux et situés profondément sous la peau. Ils contiennent des sécrétions fluides (du pus) et sont le signe d’une infection plus importante.

https://i2.wp.com/naturalcureforacne.pbworks.com/f/1247167028/natural-cure-for-acne2.jpg

Ce qui augmente le risque

Remarque. De 80 à 95 % des adolescents sont affectés par l’acné. Les femmes en âge de procréer, qui vivent de fortes variations hormonales, y sont également plus susceptibles.
  • Tout ce qui peut irriter la peau, comme le frottement de vêtements trop serrés ou d’un équipement sportif (casque ou sac à dos, par exemple).
  • Une exposition directe et répétée de la peau à des produits gras ou huileux, bloquant les pores, comme certains cosmétiques gras (dont les fonds de teint).
  • Une exposition professionnelle à certains polluants, comme les composés chlorés, l’huile de machinerie industrielle et le goudron.
  • Un environnement de travail où il y a des cuves remplies d’huile à friture.
  • La prise de certains médicaments, comme la cortisone, le lithium, l’isoniazide (un médicament antituberculeux), ou de stéroïdes anabolisants.
  • Une transpiration abondante.
  • Bien qu’il n’y ait pas consensus sur ce point, le stress peut être un facteur aggravant.

Prévenir l’acné

On ne peut pas prévenir l’apparition de l’acné, mais on peut en prévenir l’aggravation.

Hygiène de la peau

  • Nettoyer délicatement les parties atteintes 2 fois par jour avec un savon ou un nettoyant doux et non parfumé.
  • Ne pas toucher, gratter, pincer ni percer les lésions.
  • Éviter le soleil s’il aggrave l’acné. Si on n’a pas le choix, privilégier une crème solaire qui ne contribue pas à la formation de comédons.

Rasage

  • Se raser seulement quand c’est nécessaire pour éviter d’irriter la peau.
  • Assouplir sa barbe avec de l’eau et du savon doux avant d’appliquer de la crème à raser.

Maquillage

  • Éviter les fonds de teint épais et les produits cosmétiques à base d’huile. Privilégier les produits cosmétiques non comédogènes et à base d’eau.
  • Se démaquiller avant de se coucher.

https://i0.wp.com/www.lose-weight-feel-great.com/wp-content/uploads/2009/05/personal-hygiene-shower.png

Hygiène

  • Prendre une douche après avoir fait un gros effort physique.

Traitements de l’acné

Remarque. Les traitements exigent de la persévérance, car les résultats peuvent prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, à se manifester.

Traitements médicaux

Acné légère (comédons et papules)

  • Traitements appliqués sur la peau : peroxyde de benzoyle, acide salicylique, soufre, résorcinol. Les crèmes et les lotions sont hydratantes et constituent un bon choix quand on a la peau sèche ou sensible. Les solutions ou les gels à base d’alcool sont plus indiqués dans le cas des personnes à la peau très grasse ou vivant dans un endroit chaud et humide.

Acné de modérée à grave (avec inflammation)

  • Traitements appliqués sur la peau : antibiotiques, rétinoïdes, peroxyde de benzoyle à forte concentration (plus de 10 %).
  • Traitements par voie interne : antibiotiques, traitement hormonal, isotrétonoïne (Accutane®). Attention : l’isotrétonoïne doit être pris sous surveillance médicale étroite en raison de ses effets indésirables, nombreux et dangereux.
  • Traitements spéciaux : corticostéroïdes, incision des lésions pour les vider.

 

Voir notre dossier : Approches complémentaires sur l’acné

Rendez-vous sur Hellocoton !