Allaitement1

Solutions aux petits tracas de l’allaitement

https://i2.wp.com/www.coupdepouce.com/img/photos/biz/CoupDePouce/Famille/allaitement.jpg

La montée de lait peut faire mal

C’est un moment passager : trois à cinq jours après l’accouchement, vos seins gonflent, deviennent chauds et sensibles. Une poussée de fièvre fugace et des bouffées de chaleur peuvent accompagner ce phénomène. C’est le corps qui réagit ainsi lorsque le colostrum se transforme en « lait de transition » puis en « lait véritable ».

Nos conseils :
> Donnez à boire à votre bébé aussi souvent qu’il réclame (entre 8 et 12 fois par 24 heures les premières semaines), la nuit comme le jour.

> Si vos seins sont douloureux,  prenez une douche en massant doucement vos seins, ou appliquez des compresses chaudes avant la tétée (pas plus d’une minute).

> S’ils sont durs au point que votre enfant n’arrive pas à téter, ayez recours à un tire-lait.

> Pour tout problème survenant lors de l’allaitement, si malgré vos initiatives, vous notez aucune amélioration au bout de 24 à 48 heures, demandez l’avis d’une conseillère en lactation, d’une puéricultrice, d’une sage-femme ou d’un médecin.

Seins chauds et tendus

Parfois lié à la montée de lait, un engorgement de lait peut aussi survenir plus tard, si une tétée n’a pas été donnée. Vos seins sont chauds, durs et tendus. Votre température peut monter tout à coup en quelques heures, vous ne vous sentez pas bien du tout. La première fois, beaucoup de mamans s’inquiètent. Pas de panique !

Nos conseils :
> Prenez une douche bien chaude et massant doucement le sein.

> Donnez en priorité le sein engorgé. C’est le moyen le plus efficace pour résorber l’afflux de lait. Une application chaude puis un massage doux du sein, du haut vers l’aréole, effectués juste avant la tétée, aideront aussi le lait à couler.

> Évitez de boire beaucoup.

> Portez des soutiens-gorge qui enveloppent bien les seins et répartissent le lait dans les glandes mammaires.

La lymphangite (plaques rouges sur les seins)

Une lymphangite peut être consécutive à un engorgement de lait. L’apparition de plaques rouges (souvent dans le quadrant supéro-externe) s’accompagne de fortes douleurs et d’un sentiment de malaise général, un peu comme si vous couviez une grippe. Beaucoup de mamans disent que c’est la fatigue qui déclenche l’arrivée d’une lymphangite, mais ça peut être le stress. Très souvent aussi le froid en est responsable : un courant d’air, une sortie à la piscine ou une nuit fraîche.

Nos conseils :
> Avant tout reposez-vous et couvrez-vous bien la poitrine.

> Donnez le sein touché, aussi souvent que possible. Ce sont les meilleurs moyens pour guérir.

Canal lactifère bloqué

Un bouchon de lait bloque le canal lactifère. Vous sentez, en palpant doucement vos seins, une zone, toujours la même, qui est mal drainée. Un point blanc apparaît sur votre mamelon rouge, douloureux, enflé et ferme.

Nos conseils :
> Prenez un gant tiède ou immergez votre sein 10 minutes dans un lavabo (par exemple) et massez vous avant d’allaiter pour évacuer le bouchon.

> Multipliez également les tétées, en orientant la tête de bébé vers la zone touchée.

Chercher une meilleure position

Au cours des premiers jours de l’allaitement, certaines d’entre vous souffrent de l’apparition de crevasses. Sources de douleur et de stress, elles sont dues dans 90 % des cas, à une mauvaise position du bébé.

Nos conseils :
> Rectifiez votre posture et celle de votre enfant. Appliquez une crème ou une lotion (Lansinoh®, Castor Equi®…) contre le dessèchement de la peau. Ces deux conseils pourront suffire à résoudre rapidement la situation.

> Si les crevasses persistent : appliquez un glaçon sur votre sein 10 minutes avant la tétée. Le froid étant un bon anesthésique, vous ne souffrirez pas quand votre bébé tétera.

> Ensuite, nourrissez vos seins avec une crème hydratante ou asséchez-les avec de l’argile blanche, selon les cas.

> N’hésitez pas à porter des coquilles de protection sur les mamelons ; elles seront de précieux boucliers contre le frottement du soutien-gorge.

Sensation de brûlure (ou candidose)

Quels symptômes ? Une douleur intense dans la poitrine et sur les bouts des seins. Comme une sensation violente de brûlure avec des élancements intérieurs. Certaines mamans ne supportent même plus leurs vêtements. Autres signes possibles : votre bébé a du muguet (points blancs et muqueuse rose-rouge dans la bouche), vos seins sont rouges, irrités et vous démangent.

Notre conseil :
> Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas une maladie grave mais consultez une sage-femme, conseillère en lactation, médecin.


Contractions à l’utérus

Les toutes premières tétées peuvent entraîner des contractions de l’utérus pendant trois, quatre jours (on les sent rarement pour son 1er enfant).

Pas d’inquiétude, ces douleurs sont passagères et signifient que l’utérus se remet en place pour retrouver progressivement sa taille normale.

Rendez-vous sur Hellocoton !