Apnee

Ronflement ou « l’apnée du sommeil » -1-

-Partie 1-

Description médicale

Certains le considèrent comme un bruit rassurant, d’autres comme un comportement méprisable. Les Chinois, quant à eux, y voient l’indice d’une bonne santé. Néanmoins, pour l’entourage du ronfleur, le ronflement est bien souvent un irritant dont la disparition serait souhaitable. Mais d’où vient-il? Le ronflement se produit à l’inspiration lorsque, durant le sommeil, les tissus mous du palais et la luette vibrent au passage de l’air, comme des voiles claquent au vent.

RONFLEMENTS

Sauf dans les cas d’apnées du sommeil, le ronflement n’est pas considéré comme un problème de santé et n’ennuie pas le ronfleur. On peut toutefois s’inquiéter de la désorganisation du sommeil qu’il provoque chez le ronfleur et son entourage. Un ronflement moyen atteint facilement un niveau sonore de 45 dB à 60 dB (le bruit d’une voix), tandis qu’un ronflement majeur peut dépasser les 95 dB, ce qui correspond au bruit du passage d’un camion! Évidemment, cela gêne le sommeil des personnes qui partagent la vie du ronfleur, au point parfois de causer de l’insomnie chronique chez celles-ci.

Puisque plusieurs ronfleurs ignorent leurs bruits nocturnes, il est difficile d’évaluer la proportion de la population qui ronfle. D’après l’American Academy of Otolaryngology, 45 % des adultes ronflent occasionnellement, et 25 % sont des ronfleurs réguliers.

Causes

Plus les tissus se relâchent ou plus le passage de l’air est difficile, plus le risque de ronfler est grand. La respiration sonore peut être provoquée ou accentuée par l’une ou l’autre des situations suivantes :
– un surplus de poids qui entraîne un affaissement de la gorge;
– des polypes dans les voies nasales (un polype est une excroissance longiligne qui se produit sur une muqueuse);
– des amygdales trop volumineuses;
– une congestion des voies nasales à cause d’un rhume ou d’une allergie;
– l’absorption d’alcool ou de tranquillisants;
– le relâchement des tissus avec l’âge.

Effets secondaires

Un sommeil perturbé par le ronflement peut causer de la fatigue et de la somnolence

durant le jour, parfois accompagnées de maux de tête chroniques si les ronflements sont majeurs1. Par ailleurs, le ronflement majeur a été associé à des risques accrus d’hypertension, de maladies cardiovasculaires et d’infarctus.

L’apnée du sommeil

Environ 10 % des ronfleurs ont un ronflement majeur, et environ 3 % souffrent d’apnées du sommeil. Les apnées du sommeil sont des arrêts de la respiration durant la nuit causés par un relâchement de la langue et des muscles de la gorge. Les ronflements sont alors entrecoupés de 10 à 30 secondes de silence où la respiration est arrêtée. Dans ces cas, il est nécessaire de consulter un médecin. Plus le ronflement est fort, plus il y a de risque qu’il soit accompagné de ces apnées.

Les signes qui permettent de soupçonner des apnées du sommeil sont les suivants : des maux de tête matinaux, des réveils multiples, des sueurs et des envies d’uriner durant la nuit.

Ronflement ou « l’apnée du sommeil » – Partie 2-