Troubles du déficit de l’attention : trucs au quotidien

De petits changements peuvent donner de grands résultats chez les personnes atteintes d’un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Voici quelques suggestions utiles pour mieux vivre avec le TDAH.

Trucs pour aider votre enfant

  • Aidez-le à organiser son environnement en utilisant des codes de couleur pour ses cahiers ou récompensez-le lorsqu’il accomplit certaines tâches domestiques.
  • Parlez-lui du langage corporel et des conventions sociales. Prenez le temps de lui expliquer pourquoi les gens fuient parfois notre regard lorsqu’ils nous parlent.
  • Conseillez-le lorsqu’il doit affronter des situations sociales délicates.
  • Expliquez-lui les règles de politesse de base telles que la façon d’entamer une conversation ou la manière de tenir une porte pour laisser entrer quelqu’un.
  • Apprenez-lui à gérer les conflits en lui expliquant la différence entre un geste volontaire et un geste accidentel.
  • Aidez-le à trouver des moyens de résoudre les conflits.
  • Expliquez-lui que le fait qu’il vive parfois des situations conflictuelles ne veut pas dire qu’il est méchant et que cela peut arriver à tout le monde.
  • Si les projets d’envergure (tels les projets scolaires) lui semblent insurmontables, divisez-les en plusieurs petites étapes et offrez-lui une récompense pour chaque étape franchie.
  • Si votre enfant semble stressé, consultez son calendrier d’activités. S’il est trop chargé, demandez à votre enfant quelles activités optionnelles il aimerait abandonner. Expliquez-lui qu’il peut poliment refuser une invitation ou une activité s’il se sent trop accaparé.
  • Si votre enfant ne peut écouter la télévision ou se concentrer sur des instructions que lorsqu’il tape du pied, laissez-le faire.
  • Félicitez votre enfant. Soyez précis, soulignez la qualité de son écriture ou la gentillesse dont il fait preuve en parlant au téléphone avec sa grand-mère.
  • Encouragez votre enfant à identifier les sujets qui l’intéressent. Vous l’aiderez ainsi à faire un choix de carrière judicieux le moment venu.
  • Assurez-vous que votre enfant est suivi par un professionnel de la santé qui connaît bien le TDAH. Si votre enfant suit une thérapie mais éprouve malgré tout encore beaucoup de difficultés, la médication peut être une solution à envisager. Informez-vous sur les différentes médications utilisées pour traiter le TDAH afin de prendre une décision éclairée.

Trucs pour les adultes

  • Déterminez ce qui est prioritaire. Apprenez à gérer votre temps, inscrivez vos rendez-vous, les dates d’anniversaire de vos proches, etc. dans un agenda.
  • Portez une attention particulière aux gens qui vous entourent et apprenez à lire leur langage corporel.
  • Intéressez-vous aux autres, posez des questions pour montrer votre intérêt. Soyez généreux avec vos proches, gâtez-les à l’occasion.
  • En cas de conflit, ne dites pas à l’autre ce qu’il a fait de mal; expliquez-lui plutôt comment vous vous sentez face à son attitude. Si vous sentez que vous allez vous emporter, mettez fin à la discussion avant qu’elle ne s’envenime. Lorsque vous serez plus calme, vous pourrez essayer de trouver un terrain d’entente.
  • Si les projets d’envergure vous semblent insurmontables, divisez-les en plusieurs petites étapes et offrez-vous une récompense pour chaque étape franchie.
  • Identifiez les situations qui vous stressent, telle l’implication dans trop de projets simultanés. Apprenez à vous fixer des limites et à refuser poliment lorsque vous sentez que vous avez déjà trop donné.
  • Si vous vous sentez capable de faire deux choses à la fois, allez-y, foncez ! Certaines personnes travaillent mieux en écoutant de la musique, d’autres sont incapables de se concentrer sur une conversation ou sur un programme de télévision si elles ne font pas autre chose en même temps.
  • Lorsque vous faites un choix de carrière, choisissez quelque chose qui vous plaît. Certaines personnes atteintes de TDAH se tranquillisent lorsqu’elles accomplissent des tâches qui demandent beaucoup de minutie et un environnement de travail calme. D’autres préfèrent l’action et recherchent des carrières qui leur permettront de faire une multitude de choses.
  • Faites-vous suivre par un spécialiste du TDAH ou par votre médecin de famille. Informez-vous sur les différents médicaments disponibles avant de décider si cette forme de traitement vous convient. Dans certains cas, la médication améliore de façon significative la qualité de vie des personnes atteintes de TDAH.