À propos de l’arthrose

À propos de l’arthrose

L’arthrose est une affection chronique qui engendre des douleurs persistantes aux articulations. La plupart du temps, une seule articulation est touchée, le plus souvent celle du genou, de la hanche et de la colonne vertébrale.

L’usure normale d’une articulation avec l’âge ne devrait pas causer d’arthrose. Mais, à cause de la maladie, le cartilage qui empêche les os de frotter l’un sur l’autre s’use progressivement et perd sa souplesse et son élasticité. De plus, le liquide synovial qui lubrifie l’articulation perd également de sa qualité (voir le schéma ci-dessus). On croit que l’arthrose serait le résultat d’un déséquilibre des mécanismes naturels de construction et de dégradation du cartilage, en faveur de la dégradation. Avec le temps l’arthrose peut engendrer une inflammation de l’articulation.

Symptômes de l’arthrose

Les symptômes varient d’une personne à l’autre.

  • Douleur dans l’articulation atteinte à l’usage, après l’usage ou après une période d’inactivité.
  • Sensibilité de l’articulation à une pression légère.
  • Raideur de l’articulation, surtout au réveil ou après une période d’immobilité.
  • Perte progressive de flexibilité dans l’articulation.
  • Inconfort à l’articulation à la suite de changements de température.
  • Apparition progressive de petites bosses à l’articulation.
  • Parfois, de l’inflammation (rougeur, douleur et enflure de l’articulation).

Ce qui augmente le risque

  • Des prédispositions héréditaires à souffrir d’arthrose.
  • Des articulations dans un mauvais axe.
  • L’obésité.
  • Des mouvements répétitifs au travail ou dans un sport.
  • Être peu actif physiquement.
  • Le port de talons hauts (dans le cas de l’arthrose du genou).

Prévenir l’arthrose

Mesures préventives de base

  • Maintenir un poids santé. Le lien causal entre l’obésité et l’arthrose du genou est bien démontré.
  • Éviter de faire des mouvements répétitifs de manière excessive ou de surutiliser une articulation.
  • Soigner une maladie reliée (comme la goutte ou la polyarthrite rhumatoïde) qui peut éventuellement causer l’arthrose.

Traitements de l’arthrose

Remarque. On ne connaît pas, présentement, de moyens de guérir l’arthrose ou de retarder la destruction du cartilage. Les traitements médicaux visent à soulager la douleur et la raideur à l’aide de médicaments. Ils sont sans effet sur l’évolution de la maladie. Les traitements varient selon l’intensité des symptômes.

Traitements médicaux

  • Médicaments analgésiques. L’acétaminophène (Tylenol®, Tempra®) soulage la douleur. Fort efficace, surtout si l’arthrose est légère.
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)classiques. Ibuprofène (par exemple, Advil® et Motrin®), kétoprofène (par exemple, Actron® et Orudis®), naproxène (par exemple, Anaprox® et Naproxen®). Ces médicaments ont souvent des effets indésirables comme des brûlures d’estomac, des ulcères ou des saignements digestifs parfois graves.
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens inhibiteurs sélectifs de la Cox-2 (ou coxibs). Célécoxib (Celebrex®), meloxicam (Mobicox®).
  • Anti-inflammatoires topiques. Réservé aux personnes qui ne peuvent prendre d’AINS par la bouche ou qui préfèrent éviter les inconvénients de la prise orale.
  • Injections de corticostéroïdes. Réservé aux cas les plus graves quand la personne a de la difficulté à se déplacer.
  • Chirurgie et autres traitements. Viscosuppléance, interventions de correction, arthroscopie ou chirurgie de remplacement.